Paramètres d'affichage

Choisissez un thème pour personnaliser l'apparence du site.

Informations importantes

Public visé

PublicDemandeurs d'asile, Réfugiés statutaires, Bénéficiaires de la protection subsidiaire, Bénéficiaires de la protection temporaire, Apatrides, Citoyens français
Niveau de françaisB2, C1, C2

Conditions

Avoir le niveau de fin de lycée

S'inscrire à l'université

Mise à jour il y a 3 mois

C'est quoi ?

L’inscription à l’université permet de commencer ou continuer des études en France.

Il y a 3 types d’établissements d’études supérieures en France :

  • les universités publiques
  • les universités privées
  • les grandes écoles publiques ou privées.

Il y a environ 80 universités publiques sur le territoire français, dans tous les domaines (sciences, lettres, langues, arts, sciences humaines, santé, sport…).

Elles sont financées par l’État français et délivrent des diplômes nationaux (Licence, Master, Doctorat).

Les conditions principales pour s’inscrire à l’université sont :

  • avoir le niveau baccalauréat ou avoir terminé le lycée (12 ans d’école) (étape 1)
  • avoir minimum un niveau de français B2 (étape 2).

Prenez le temps de vous informer sur les universités et les formations (étape 3), et préparez les documents de votre dossier en avance (étape 4).

Les dates d'inscription et les procédures pour envoyer un dossier sont différentes en fonction des universités et des formations : il est indispensable de connaître le calendrier universitaire (étape 5).

Les universités privées et les grandes écoles publiques ou privées ont des conditions et des procédures d’inscription spécifiques et des formations souvent payantes. Il est conseillé de contacter chaque établissement séparément pour avoir les informations avant de commencer l’inscription.

Comment faire ?

Il faut avoir un équivalent du baccalauréat ou avoir terminé le lycée (12 ans d’école) dans votre pays d’origine.

  • Si vous avez un diplôme étranger, vous avez la possibilité de demander une attestation de comparabilité de votre diplôme au centre ENIC-NARIC (centre d’information national sur la reconnaissance académique des diplômes étrangers en France). Vous avez besoin de montrer les documents officiels (diplôme, relevés de notes, attestation de formation…). L’attestation donnée par le centre ENIC-NARIC est officielle, mais n'a pas de valeur juridique et n’est pas obligatoire. Chaque université est libre de demander, d’accepter ou de refuser cette attestation pour vous inscrire.

    > A lire : la fiche Réfugiés.info "Faire reconnaître un diplôme étranger en France"
En fonction de l’université, si vous avez un Master 2 dans votre pays d’origine, vous pouvez être accepté en Master 1 ou en Master 2 en France, mais pas toujours en doctorat directement. Vous devez parfois refaire une année de plus. Il est donc conseillé de faire une demande d’attestation dès que possible, pour savoir à quel niveau vous inscrire.

Le niveau B2 en français est demandé pour vous inscrire à l’université.

Mais certaines formations, comme le droit ou les sciences sociales et de manière générale tous les Masters, nécessitent le niveau C1 en français.

Il existe plusieurs méthodes pour certifier le niveau de français :

Il n’y a pas de certification plus facile ou plus compliquée à réussir, chacune a ses particularités.

> A lire : la fiche Réfugiés.info “Avoir une certification officielle du niveau de français”

Si vous n’avez pas la possibilité de passer une certification officielle de langue, il est parfois possible de demander à l’université d’évaluer votre niveau de français (entretien d’évaluation, test écrit, etc.).

Si vous n’avez pas encore le niveau B2 ou C1, vous pouvez candidater à une formation "DU Passerelle" : elle permet aux réfugiés, bénéficiaires de la protection subsidiaire et temporaire, apatrides et demandeurs d’asile d’atteindre le niveau de français pour étudier à l’université. Le nom, la durée, le programme et les critères sont différents en fonction des universités.

> Tout est expliqué dans la fiche Réfugiés.info “Faire une formation DU passerelle”
> Les formations DU Passerelle en France sont référencées ici.
> Le formulaire pour candidater aux DU Passerelle d'Île-de-France est ici.

Une formation peut être proposée par plusieurs universités en France, et certaines universités ont des spécialités. Il est donc conseillé de choisir en fonction de votre habitation, de vos compétences, de vos projets, du nombre de places disponibles…

Pour vous aider à trouver une université, le site Campus France permet de rechercher les formations par domaine d’études et par région :
- niveau licence (bac +1, bac + 2, bac +3) en cliquant ici,
- niveau master (bac + 4, bac + 5) ici.

Vous pouvez également demander de l’aide :

Les étudiants réfugiés peuvent aussi être accompagnés par un référent CROUS après l’inscription.

Les documents demandés pour le dossier de candidature sont en général :

  • Un CV
  • Une lettre de motivation
  • Une certification officielle du niveau de français
  • Le(s) diplôme(s) obtenu(s) dans votre pays d’origine traduit(s)
    OU l’attestation de comparabilité ENIC-NARIC 
    OU le Passeport européen de qualifications des réfugiés (EQPR)

> A lire : la fiche Réfugiés.info “Demander la traduction officielle d'un document

Si vous envoyez un dossier de candidature à plusieurs universités, il faut adapter votre lettre de motivation à chaque formation. 
Expliquez ce que vous avez fait avant et pourquoi vous souhaitez faire cette formation, même si vous avez changé de domaine ou si vous avez arrêté les études pendant un moment.

D'autres documents peuvent être demandés en fonction de votre situation (attestation de formation faite en France, certificat employeur, lettres de recommandation, niveau d’anglais, ...).

Si vous devez envoyer votre dossier par mail ou le télécharger sur le site de l’université qui vous intéresse, vous devez avoir tous les documents en version électronique (format PDF).

> A lire : la fiche Réfugiés.info “Scanner un document”

> Pour l’inscription en première année de licence 

Entre janvier et mars, il faut faire les demandes d’inscription sur "Parcoursup", un site internet qui regroupe et répartit les futurs étudiants. Chaque étudiant choisit plusieurs universités et plusieurs formations (“formulation des vœux”).

Entre mars et avril, chaque étudiant confirme ses “vœux” et envoie les dossiers de candidature.

Entre juin et juillet, Parcoursup fait la répartition entre les étudiants et les universités choisies (“phase principale d’admission”).

Si vous êtes accepté, les cours commencent entre septembre et octobre. 

> Pour l’inscription à partir de la deuxième année de licence 

Il n’est pas nécessaire de passer par Parcoursup, vous pouvez contacter l’université directement grâce aux coordonnées du responsable de formation ou sur le site eCandidat. Vérifiez bien les dates sur le site internet. 

> Pour l’inscription en master 

Il faut aller sur le site Mon Master en respectant ce calendrier

> Pour l’inscription à une formation DU Passerelle

Tout est expliqué dans la fiche Réfugiés.info “Faire une formation DU passerelle”

Les formations DU Passerelle en France sont référencées ici.

Le formulaire pour candidater aux DU Passerelle d'île-de-France est ici

Les périodes de candidatures, les dates limites et les durées des formations sont différentes chaque année et pour chaque université. Il est conseillé de contacter le service de la scolarité ou le service des relations internationales pour connaître le calendrier et envoyer le dossier au bon moment.
Les bénéficiaires de la protection internationale (réfugiés, bénéficiaires de la protection subsidiaire ou temporaire, et les apatrides) n’ont pas besoin de faire une demande d'admission préalable (DAP) pour candidater à l'université. Les demandeurs d’asile doivent en faire une.

Et après ?

Les bénéficiaires de la protection internationale (réfugiés, bénéficiaires de la protection subsidiaire ou temporaire, et les apatrides) ne paient pas les droits d'inscription dans les universités publiques. 

  • Vous avez la possibilité de demander des aides financières pour vivre correctement pendant les études.  
    > Tout est expliqué sur la fiche Réfugiés.info “Demander une bourse d’études” 
Il n’est pas possible d’être étudiant et de recevoir le RSA (le Revenu de Solidarité Active envoyé par la CAF), sauf dans 2 situations précisées ici.  

Si les dates d’inscription sont passées, il est parfois encore possible de s’inscrire : vous devez contacter directement l'université (service de scolarité, responsable de formation, bureau d’accueil des étudiants en mobilité, etc.).

S’il n’est plus possible de vous inscrire à une formation ou si votre dossier n'a pas été accepté, vous pouvez suivre des cours en ligne en attendant les prochaines inscriptions, par exemple avec :

Vous ne recevez pas de diplôme officiel à la fin de ces formations. Mais il est possible d’avoir un certificat qui confirme que vous avez fait la formation à distance. Certaines formations à distance sont payantes.
Plus d’informations sur les formations en ligne ici

Vous pouvez aussi continuer à pratiquer le français pour progresser avant de vous inscrire à la prochaine formation : 

Haut de page

16 contributeurs mobilisés

a mugniera mugnierAdmin
hugo stéphanhugo stéphanAdmin
fatma bouhejbafatma bouhejbaAdmin
nournourAdmin
houssam kokachhoussam kokachAdmin
utilisateur_61623907utilisateur_61623907Rédacteur
nalothmannalothmanTraducteur
olga b.olga b.Traducteur
marina bondarenkomarina bondarenkoTraducteur
rohullah expertrohullah expertTraducteur
noornoorTraducteur
golkurdgolkurdTraducteur
utilisateur_2134382utilisateur_2134382Rédacteur
niknameniknameTraducteur
marianneukrainemarianneukraineTraducteur
kim.delaunaykim.delaunayTraducteur