Faire un test Covid-19

Faire un test Covid-19

En bref
Dernière mise à jour 23 mars 2022

C'est quoi ?

Vous êtes malade et vous ne savez pas si vous avez le Covid-19 ? Il est conseillé de faire un test !

Le test de dépistage Covid-19 s’adresse à toutes les personnes :

  • ayant été en contact avec une personne malade du Covid-19 (“cas-contact”);
  • ayant des symptômes de la maladie (les plus courants : fièvre, toux, fatigue, perte de l’odorat et/ou du goût, mal de gorge, mal de tête, courbatures, diarrhée...) ;
  • souhaitant voyager dans certains pays qui demandent un test négatif ;
  • ayant l’obligation de se faire tester pour une hospitalisation ou une opération, par exemple.
i
Bon à savoir :
Les tests sont réalisés par “voie nasopharyngée” (passant par le nez) ou dans certains cas “salivaires” (dans la bouche).

Il existe plusieurs types de tests de dépistage :

  • l’auto-test,
  • le test antigénique,
  • le test PCR.

Un test Covid peut vous permettre d’obtenir un pass sanitaire pour entrer dans certains lieux publics, dans les cas suivants :

- test Covid antigénique ou PCR positif datant de plus de 11 jours et de moins de 6 mois

- test Covid antigénique ou PCR négatif de moins de 24 heures.

>> A lire aussi : la fiche Réfugiés.info "Obtenir son pass sanitaire"

i
Bon à savoir :
Attention : si vous présentez des symptômes graves (essoufflement, difficultés à respirer, douleur dans la poitrine), ne cherchez pas à faire un test ! Vous devez immédiatement appeler les secours (appelez le 15).

C'est pour qui ?

Localisation

France entière

Comment faire ?

1
Choisissez le type de test que vous voulez faire
Configurez votre étape
En ligne
En physique
Par téléphone
Par courrier
Autre
Cette étape prend :
Précisez le temps nécessaire pour faire cette étape.
Délai de réponse :
Précisez le délai de réponse légal ou constaté.
Documents justificatifs :

Option 1 : l’auto-test

L’auto-test nasal s’achète en pharmacie (entre 3€ et 5€ en moyenne - prix maximum 3,35 € pour les adultes et 4,10 € pour les enfants en mars 2022). Il n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale sauf dans quelques cas particuliers.

Il est simple et rapide à utiliser, mais moins fiable que les autres types de tests. Le résultat est disponible en 15 minutes. L’auto-test est juste une vérification “personnelle”. Il ne permet pas d’obtenir de certificat de test positif ou négatif.

Si vous êtes cas contact confirmé ou que vous avez des symptômes, il est préférable de réaliser un test antigénique ou un test PCR.

Option 2 : le test antigénique

Le test antigénique nasopharyngé (dans le nez) est réalisé par un professionnel de santé (pharmacien, médecin, infirmier, dentiste …) dans un cabinet, un centre de prélèvement, une pharmacie, un laboratoire d’analyses ou à domicile. Les résultats sont disponibles en 15 minutes. Il est pris en charge par l’Assurance Maladie pour :

- les personnes avec un schéma vaccinal complet ou présentant un certificat de rétablissement de moins de 6 mois ou présentant une contre-indication à la vaccination,

- les personnes mineures.

D’autres cas particuliers s’appliquent pour le remboursement et ces règles peuvent évoluer : consultez le site de l’Assurance Maladie.

Si vous n’avez pas droit à la prise en charge de l’Assurance Maladie, vous devrez payer 20€ (prix en mars 2022).

Option 3 : le test PCR

Le test PCR nasopharyngé est également réalisé par un professionnel de santé. Les résultats sont disponibles en 24 heures maximum. Le test PCR est le seul qui permet de déterminer le variant du Covid (Delta, Omicron…) si vous êtes positif.

Les règles de prise en charge sont identiques à celles des tests antigéniques. Si vous n’avez pas droit à la prise en charge de l’Assurance Maladie, vous devrez payer une quarantaine d’euros (43.89 € en mars 2022).

Le test PCR salivaire est réalisé par un professionnel de santé et est conseillé lorsqu’il est difficile ou impossible de réaliser un prélèvement nasopharyngé : par exemple pour les très jeunes enfants. Les règles de prise en charge sont identiques à celles des tests antigéniques et des tests PCR nasopharyngés. Si vous n’avez pas droit à la prise en charge de l’Assurance Maladie, vous devrez payer une quarantaine d’euros (40.05 € en mars 2022).

i
Bon à savoir :
Le test PCR est plus fiable que le test antigénique, qui lui-même est plus fiable que l’auto-test.
2
Faites le test
Configurez votre étape
En ligne
En physique
Par téléphone
Par courrier
Autre
Cette étape prend :
Précisez le temps nécessaire pour faire cette étape.
Délai de réponse :
Précisez le délai de réponse légal ou constaté.
Documents justificatifs :

Pour faire un autotest : allez dans une pharmacie, achetez un test et réalisez le test vous-même à domicile. Les autotests comprennent une notice, traduite en plusieurs langues, avec des dessins vous permettant de bien comprendre les étapes.

Pour réaliser un test antigénique ou un test PCR nasopharyngé ou salivaire, vous avez plusieurs solutions :

> vous rendre dans un centre de dépistage proche de chez vous. La liste des centres de dépistage est disponible sur Sante.fr. Attention, il est nécessaire de contacter certains centres avant d’y aller.

> prendre rendez-vous chez un professionnel de santé : pharmacie, médecin, … Vous pouvez prendre le rendez-vous par téléphone ou sur Internet (site de la pharmacie ou via la plateforme Doctolib par exemple).

En cas de doute, n’hésitez pas à appeler un médecin ou une pharmacie proche de chez vous, pour vous aider dans la démarche.

Le jour du test, venez avec un masque et votre carte Vitale ou votre attestation de droits Assurance maladie. Si vous êtes dans une situation où le test est remboursé, vous n’aurez rien à payer.

i
Bon à savoir :
Si vous faites tester un enfant, informez le professionnel de santé avant de prendre rendez-vous pour qu’un test adapté soit choisi.

Et après ?

Voir le résultat de votre test

Option 1 : après un autotest

  • si le résultat du test est négatif, restez prudent si vous avez des symptômes. En cas de doute, refaites un test quelques jours plus tard.
  • si le résultat du test est positif, allez faire un test antigénique ou PCR pour confirmer le résultat et obtenir un certificat de test. Isolez-vous de vos proches et informez votre employeur si vous travaillez.

Option 2 : après un test antigénique ou un test PCR

Le professionnel de santé vous donnera un certificat de test négatif ou positif avec un QR code :

- en papier, directement sur place (c’est la méthode à choisir si vous n’avez pas de numéro de portable, de mail ou d’accès à internet)

- en téléchargement sur le site SIDEP. Vous recevrez un SMS et un mail pour vous indiquer que vos résultats sont disponibles et que vous pouvez les télécharger. Vous devrez alors écrire vos coordonnées, valider avec un code reçu par SMS et enfin vous pourrez télécharger votre certificat en format PDF.

En cas de résultat négatif, restez prudent face à l’évolution de vos éventuels symptômes.

En cas de test positif, voir étape suivante ci-dessous.

En cas de test positif

En cas de résultat positif,

Suivez les conseils du professionnel de santé (téléphonez éventuellement à un médecin ou un pharmacien, ou prenez rendez-vous si vos symptômes vous inquiètent)

Isolez-vous pendant :

- 5 jours si vous êtes vacciné

- 7 jours si vous n’êtes pas vacciné. Ces durées d’isolement peuvent évoluer avec le temps : respectez les conseils des professionnels de santé.

Dans tous les cas, pour tout test positif, vous recevez des consignes de l’Assurance Maladie par SMS ou par téléphone.

Prévenez les personnes avec qui vous avez été en contact

- dans les dernières 48 heures avant l’apparition des symptômes si vous en avez,

- dans les 7 jours précédant le test si vous n’avez pas de symptômes.

Prévenez votre employeur si vous êtes salarié.

Et surtout, reposez-vous !

Pour le travail, si vous avez un certificat de test positif, il y a 2 solutions :

- Si vous pouvez télétravailler (cela veut dire que vous ne vous sentez pas trop malade) votre employeur vous indiquera une durée de télétravail minimale (généralement 1 semaine)

- Si vous ne pouvez pas télétravailler (cela veut dire que votre travail n’est pas possible en télétravail ou que vous vous sentez trop malade pour travailler) : vous pouvez demander un arrêt maladie dérogatoire sur le sitehttps://declare.ameli.fr/cas-contact/conditions

Vous avez trouvé des informations utiles ?
Remerciez les contributeurs qui les ont rédigées pour vous
1 🙏
Contributeurs mobilisés
9Tiennent la page à jour et répondent à vos questions
Proposé par
CDA

Comité de la Démarche Accessible